Nouvelles

Et de 1 000! Le Parc olympique plante son millième arbre en quatre ans et en annonce 1 000 autres pour les prochaines années

Publié le 24 octobre 2018

Le Parc olympique, en collaboration avec la Soverdi, procède aujourd’hui à la plantation du 1000e arbre sur son site, fruit d’une initiative entamée il y a quatre ans, pour reboiser le quadrilatère compris entre l’avenue Pierre-De Coubertin, le boulevard Pie-IX, la rue Sherbrooke et la rue Viau. À cette plantation se greffe l’annonce d’un nouvel objectif de 1 000 nouveaux arbres sur le site au cours des prochaines années, en collaboration avec la Ville de Montréal et la Société de transport de Montréal.

La plantation du 1000e arbre, un chêne bicolore, s’est faite dans la perspective de la Tour de Montréal, en présence de (gauche à droite) : Malin Anagrius, directrice générale de la Société de verdissement du Montréal métropolitain (Soverdi); Michel Labrecque, président-directeur général du Parc olympique; Laurence Lavigne-Lalonde, conseillère de la ville, district Maisonneuve-Longue-Pointe, responsable d'Espace pour la vie et Luc Ferrandez, responsable des grands parcs, espaces verts et grands projets au comité exécutif de la Ville de Montréal.

« Nous voulons poursuivre sur notre lancée de verdissement », affirme Michel Labrecque, président-directeur général du Parc olympique. « Le territoire olympique est vaste et la plantation d’arbres autour de nos installations permet de les ramener à l’échelle humaine, en plus de diminuer les îlots de chaleur », poursuit-il.  « Nous profiterons également des projets de réfection du tournebride et de l’avenue Pierre-De Coubertin pour continuer le travail afin de consolider la dimension de parc urbain ouvert à la population », renchérit-il.

Le président-directeur général du Parc olympique, Michel Labrecque.

À la mémoire de François Vermette
Le président-directeur général du Parc olympique, Michel Labrecque, en a profité pour dédier cet arbre à la mémoire de M. François Vermette, militant et personnage important du monde du mouvement communautaire québécois en général et du logement en particulier. Au fil des ans, il aura occupé de nombreux postes au sein de plusieurs OSBL d’habitation, y compris la Société d’habitation Chambrelle, l’UTILE et les Habitations communautaires Loggia, et dans des instances de représentation québécoises et canadiennes, dont le CA et le CE de l’Association canadienne d’habitation et de rénovation urbaine et le Fonds québécois d’habitation communautaire.

La famille de M. François Vermette était sur les lieux afin de participer à la plantation du chêne dédié à la mémoire de celui-ci.

Régénération des arbres au Parc olympique
Depuis cinq ans, le Parc olympique, accompagné par la Soverdi, s’est lancé dans une véritable cure de verdissement dans une volonté d’agrémenter l’espace urbain et d’améliorer la qualité de vie de ses voisins et de ses visiteurs.

Le président-directeur général du Parc olympique, en compagnie des employés du Parc qui ont participé à cette initiative de verdissement.

Ce projet d’aménagement a été conçu pour mettre en valeur l’architecture en respectant la volumétrie des lieux et la signature d’origine, dans un objectif d’embellissement et de convivialité du site. Les murs ont été habillés de vignes, les stationnements en surface verdis de gazon et des percées visuelles ont été créées. Plusieurs dizaines d’essences d’arbres ont également été sélectionnées afin de favoriser la biodiversité et la régénérescence du couvert forestier. La réflexion a aussi été poussée pour stabiliser les sols en pentes en plantant le bon arbre au bon endroit

Réalisé avec la Soverdi, chef de file en verdissement urbain, et le soutien des membres de l’Alliance Forêt urbaine, ce grand projet s’inscrit dans le cadre du Plan d'action Forêt Urbaine qui vise à augmenter l’indice de canopée de l’île de Montréal de 20 à 25 % d’ici 2025. « Avec ce 1 000e arbre planté sur le terrain du Parc olympique, c’est aussi le cap symbolique des 50 000 arbres plantés depuis le début du Plan d'action Forêt Urbaine qui est célébré. », annonce Malin Anagrius, directrice générale de la Soverdi. « C’est avec des collaborations pérennes et de qualité comme celle-ci, que nous avançons jour après jour dans l’atteinte de nos objectifs. », poursuit-elle.

Malin Anagrius, directrice générale de la Soverdi. 

« Les bienfaits de la forêt urbaine ne sont plus à démontrer. C'est une puissante infrastructure verte capable d’assainir l’air et de contrer le phénomène des îlots de chaleurs. Le verdissement contribue également au bien-être et à la qualité de vie de l’ensemble des Montréalais.es. Ce 1 000e arbre planté sur le site du Parc olympique et son engagement d’en planter 1000 supplémentaires est l’occasion de souligner la grande capacité de mobilisation de notre partenaire, la Soverdi, auprès des acteurs des milieux publics et institutionnels. Ces collaborations sont précieuses pour atteindre les objectifs ambitieux d’augmentation de la canopée que notre administration poursuit avec conviction », a déclaré Luc Ferrandez, responsable des grands parcs, espaces verts et grands projets au comité exécutif de la Ville de Montréal.

M. Luc Ferrandez, responsable des grands parcs, espaces verts et grands projets au comité exécutif de la Ville de Montréal.