Nouvelles

Deux prix internationaux en environnement pour le Parc olympique

Publié le 19 octobre 2018

Le Parc olympique a réussi un doublé! Deux prix viennent de lui être décernés pour souligner l’excellence du projet de performance énergétique implanté dans ses installations au cours des trois dernières années.

La première distinction a été remise par l’Association of Energy Engineers (AEE), une association américaine de réputation internationale, sous le titre de «Projet de l’année» au niveau canadien, tous types de bâtiments confondus.

Maurice Landry, vice-président Construction et entretien, récipiendaire du prix de l'Association of Energy Engineers (AEE)

Le second prix a été décerné par la prestigieuse American Society of Heating, Refrigeration, and Air-Conditioning Engineers (ASHRAE). Cette association, œuvrant dans le domaine du chauffage, de la ventilation, du conditionnement d'air et de la réfrigération,  comprend 56 000 membres provenant de 132 pays. Son mandat est d’améliorer l'environnement en développant et en appliquant des technologies durables au sein de l’industrie. Par ses programmes de recherche et de formation, ses normes et ses nombreuses publications, elle promeut, entre autres, l'efficacité énergétique et la qualité de l'air intérieur dans les bâtiments à travers le monde. Le Parc olympique s’est hissé au premier rang des projets nord-américains dans la catégorie «Public Assembly».

Le projet de performance énergétique en bref :

Les nombreux travaux réalisés sur l’ensemble des systèmes énergétiques du Parc olympique depuis maintenant trois ans génèrent des économies substantielles, sur le plan environnemental et pécuniaire. Ainsi, dans la dernière année, les coûts d’exploitation du Stade olympique ont baissé de 1,55 M$, soit une réduction de 31 % de la facture d’énergie. Ces économies sont récurrentes, d’année en année.

L’empreinte environnementale du Parc s’est grandement améliorée : Les émissions annuelles de GES ont diminué de 3774 tonnes. C’est une baisse de 51 % par rapport aux émissions antérieures.

Par ces gestes, le Parc olympique contribue à la réduction du fardeau fiscal des contribuables et à la transition énergétique pour un Québec plus vert.

Ecosystem, la firme spécialiste avec laquelle l’organisation a étroitement collaboré pour la réalisation de ce projet de performance énergétique, a conçu et implanté des solutions totalement adaptées à la réalité énergétique du Parc olympique : conversion du réseau de chauffage de la vapeur à l’eau chaude, récupération de chaleur, éclairage aux DEL, optimisation des systèmes de contrôle, permettant de gérer de façon centralisée la ventilation, la climatisation et le chauffage. À la clé : une plus grande efficacité, un Stade plus facile à exploiter, plus de confort pour les employés, les clients et les visiteurs. Les résultats du projet, garantis par Ecosystem, étaient ambitieux. Ils ont été atteints, et même dépassés, avant la fin des travaux.

Pour en savoir plus sur le projet :

Merci à l’AEE et à l’ASHRAE pour ces marques de reconnaissance que nous sommes heureux de partager avec notre communauté.